Le classement de 1855

  • administrateur
  • Portrait de administrateur Auteur du sujet
Plus d'informations
il y a 4 ans 4 mois - il y a 4 ans 4 mois #23 par administrateur
Le classement de 1855 a été créé par administrateur
Établi en vue d'une présentation des vins de la Gironde, dans le cadre de l'Exposition Universelle de Paris, à la demande de l'Empereur NAPOLÉON III. La rédaction du classement fut confiée par la Chambre de Commerce de Bordeaux au "Syndicat des Courtiers de Commerce" auprès de la Bourse de Bordeaux. Sa mission était d'officialiser une classification basée sur l'expérience de longues années et qui correspondait à la reconnaissance de la qualité du Terroir et à la notoriété de chaque cru. Les éléments furent puisés aux meilleures sources.

Publié le 18 avril 1855, le Classement fut donc le point d'aboutissement d'une réalité de marché et d'une évolution existante depuis plus d'un siècle.

Ce classement, qui a légèrement évolué au fil du temps, fait encore actuellement office de référence, malgré de nombreuses critiques.

Ce classement a connu deux petits changements depuis sa création. Le premier est le 16 septembre 1855, alors que l'exposition universelle de Paris n'est pas encore terminée : Château Cantemerle est alors ajouté comme cinquième cru (par simple rajout manuscrit à la liste antérieure). La demande du propriétaire de l'époque, Caroline de Villeneuve-Durfort, a été acceptée par le Syndicat des courtiers de Bordeaux car le domaine vendait jusqu'en 1854 directement à ses clients (surtout néerlandais), sans passer par les négociants bordelais, qui n'ont donc pas pris en compte son prix sur plusieurs années.

Le second changement a lieu le 21 juin 1973 : Château Mouton Rothschild obtient de passer du rang de deuxième à premier cru8, par décision signée du ministre de l'Agriculture Jacques Chirac, donnant satisfaction aux demandes répétées (déposées en 1961, 1969 et 1971) du propriétaire de Mouton, Philippe de Rothschild9. Ce dernier a subi l'opposition de son cousin, Élie de Rothschild, le propriétaire de Lafite, puis d'Alexandre de Lur-Saluces, propriétaire d'Yquem. La devise du domaine passe ainsi de « Premier ne puis, second ne daigne, Mouton suis » à « Premier je suis, second je fus, Mouton ne change ».

Voici la version actuelle de la classification :

1. Classement des rouges

PREMIERS CRUS

- Château LAFITE-ROTHSCHILD - Pauillac
- Château LATOUR - Pauillac
- Château MARGAUX - Margaux
- Château MOUTON ROTHSCHILD - Pauillac
- Château HAUT-BRION - Pessac

SECONDS CRUS

- Château RAUZAN-SÉGLA - Margaux
- Château RAUZAN-GASSIES - Margaux
- Château LÉOVILLE-POYFERRÉ - Saint-Julien
- Château LÉOVILLE BARTON - Saint-Julien
- Château DURFORT-VIVENS - Margaux
- Château GRUAUD LAROSE - Saint-Julien
- Château LASCOMBES - Margaux
- Château BRANE-CANTENAC - Margaux
- Château PICHON BARON - Pauillac
- Château PICHON LONGUEVILLE COMTESSE de LALANDE - Pauillac
- Château DUCRU-BEAUCAILLOU - Saint-Julien
- Château COS d'ESTOURNEL - Saint-Estèphe
- Château MONTROSE - Saint-Estèphe

TROISIÈMES CRUS

- Château KIRWAN - Margaux
- Château d'ISSAN - Margaux
- Château LAGRANGE Saint-Julien
- Château LANGOA BARTON Saint-Julien
- Château GISCOURS - Margaux
- Château MALESCOT SAINT-EXUPÉRY - Margaux
- Château BOYD-CANTENAC - Margaux
- Château CANTENAC BROWN - Margaux
- Château PALMER - Margaux
- Château LA LAGUNE - Haut-Médoc
- Château DESMIRAIL - Margaux
- Château CALON SÉGUR - Saint-Estèphe
- Château FERRIÈRE Margaux
- Château MARQUIS d'ALESME - Margaux

QUATRIÈMES CRUS

- Château SAINT-PIERRE - Saint-Julien
- Château TALBOT - Saint-Julien
- Château BRANAIRE-DUCRU - Saint-Julien
- Château DUHART-MILON - Pauillac
- Château POUGET - Margaux
- Château LA TOUR CARNET - Haut-Médoc
- Château LAFON-ROCHET - Saint-Estèphe
- Château BEYCHEVELLE - Saint-Julien
- Château PRIEURÉ-LICHINE - Margaux
- Château MARQUIS de TERME - Margaux

CINQUIÈMES CRUS

- Château PONTET-CANET - Pauillac
- Château BATAILLEY - Pauillac
- Château HAUT-BATAILLEY - Pauillac
- Château GRAND-PUY-LACOSTE - Pauillac
- Château GRAND-PUY DUCASSE - Pauillac
- Château LYNCH-BAGES - Pauillac
- Château LYNCH-MOUSSAS - Pauillac
- Château DAUZAC - Margaux
- Château d'ARMAILHAC - Pauillac
- Château du TERTRE - Margaux
- Château HAUT-BAGES LIBÉRAL - Pauillac
- Château PÉDESCLAUX - Pauillac
- Château BELGRAVE - Haut-Médoc
- Château de CAMENSAC - Haut-Médoc
- Château COS LABORY - Saint-Estèphe
- Château CLERC MILON - Pauillac
- Château CROIZET-BAGES - Pauillac
- Château CANTEMERLE Haut-Médoc

2. Classement des blancs

PREMIER CRU SUPÉRIEUR

- Château d'YQUEM - Sauternes

PREMIERS CRUS

- Château LA TOUR BLANCHE - Sauternes
- Château LAFAURIE-PEYRAGUEY - Sauternes
- CLOS HAUT-PEYRAGUEY - Sauternes
- Château de RAYNE VIGNEAU - Sauternes
- Château SUDUIRAUT - Sauternes
- Château COUTET - Barsac
- Château CLIMENS - Barsac
- Château GUIRAUD - Sauternes
- Château RIEUSSEC - Sauternes
- Château RABAUD-PROMIS - Sauternes
- Château SIC ALAS RABAUD - Sauternes

SECONDS CRUS

- Château de MYRAT-Barsac
- Château DOISY DAËNE -Barsac
- Château DOISY-DUBROCA-Barsac
- Château DOISY-VÉDRINES - Barsac
- Château d'ARCHE - Sauternes
- Château FILHOT - Sauternes
- Château BROUSTET - Barsac
- Château NAIRAC - Barsac
- Château CAILLOU - Barsac
- Château SUAU - Barsac
- Château de MALLE - Sauternes
- Château ROMER du HAYOT - Sauternes
- Château ROMER - Sauternes
- Château LAMOTHE - Sauternes
- Château LAMOTHE GUIGNARD - Sauternes

Et voici la cartographie des grands crus classés en 1855, par appellation :















Vous pouvez consulter le dossier de la LRVF (La Revue du Vin de France) qui a passé au crible les 61 crus classés en 1855, en novembre 2011.
Dernière édition: il y a 4 ans 4 mois par administrateur.
Modérateurs: aaubertadministrateur
Rechercher un vin :



Rechercher

Pas de connexion Internet